RSS

Inauguration cercle St Christophe (part 2)

03 Oct

Une ville qui n’honore pas ses traditions et les laisse mourir perd peu à peu la mémoire. Si dans certains domaines, on peut craindre le pire, en ce qui concerne la bourle, ce n’est pas le cas à Tourcoing et l’inauguration de la bourloire Saint-Christophe rénovée depuis le printemps dernier en est une belle illustration.

 Les élus ont symboliquement lancé leurs bourles sur les nouvelles pistes avant que l'on n'honore Gustave Leroux de la médaille de la Jeunesse et des Sports.

PAR CHRISTIAN VINCENT  tourcoing@lavoixdunord.fr

Il est rare, hormis lors du conseil municipal, de trouver réunies autant de composantes politiques opposées. Visiblement, la bourle fédère les énergies et les attentions. Samedi après-midi, il y avait beaucoup de monde pour marquer officiellement l’entrée de la bourloire du cercle Saint-Christophe dans le XXIe siècle. Michel-François Delannoy et les autres élus (en particulier Francis Desrumaux, bourleux émérite), se souviennent des remises de coupes et de médailles au milieu des seaux chargés de récupérer les eaux pluviales s’échappant des fuites du toit… Et ce n’est pas Jean Turpyn, président de la Fédération de bourle, qui dira le contraire. « Il n’y a rien à dire sur la qualité de la rénovation du local qui accueille le siège de la Fédération régionale et de celle de Tourcoing et environ. Nous étions envieux de quelques bourloires angevines. Maintenant, nous serons très fiers des nôtres. » L’homme a évoqué le long parcours de partenariat entre la municipalité et la fédération, qui a commencé quand, en 1975, l’évêché a commencé à se débarrasser de quelques cercles. La première bourloire « municipale » a vu le jour en 1980. Mais ce n’est qu’en 1999 qu’une véritable étude est menée pour établir l’état et monter des projets sur les bourloires de Tourcoing. La priorité a alors été donnée à Saint-Louis qui était « en très mauvais état ». Le plan de rénovation continue et à la fin du mois, une autre bourloire sera « réinaugurée », celle de la rue de Strasbourg. Le président a lancé un enthousiaste « Pratiquez la bourle, enseignez-la, venez en famille ou avec vos voisins ! Pour que l’on n’écrive jamais le mot fin à l’histoire de ce jeu vieux de plus de 800 ans !

» Et ce n’est pas Jean-Pierre Moerman, président régional des bourleux et du cercle Saint-Christophe, qui dira le contraire, lui qui a retracé rapidement l’histoire de la bourle à Tourcoing. L’homme a insisté sur le travail pédagogique mené en relation avec la jeunesse pour trouver de nouveaux joueurs.

Le maire a insisté sur l’implantation du cercle Saint-Christophe qui avait toute sa légitimité pour rester sur place, « comme témoin des traditions et d’un patrimoine auquel nous tenons tant. » Michel-François Delannoy rendit hommage au travail des bénévoles du cercle qui fédèrent au-delà des divergences. « C’est le Tourcoing que nous aimons. » Il s’amuse avec le souvenir de l’époque où les femmes n’étaient pas présentes sur les pistes… Il est vrai que le cercle s’intègre parfaitement dans le projet de rénovation du quartier Botanique autour de la nature, des serres, des jardins.

Jeunesse et Sports

En marge de cette visite inaugurale, était organisée une remise de médaille. Elle visait à attribuer une distinction au titre de la Jeunesse et des Sports, échelon argent. Celui qui a été honoré samedi n’est autre que Gustave Leroux, un des piliers du cercle et de la bourle en général. «  C’est un homme qui a dédié toute sa vie au sport et qui les a tous pratiqués, à l’exception du football », rappela le maire. « Gustave est plus qu’un grand sportif, c’est un militant des valeurs, un enseignant, un encadrant qui a le sens du collectif, du respect de l’autre. (…) Ce n’est pas par hasard qu’il a été gratifié d’un Plus du bénévolat. (…) Il porte aussi sa passion à destination des Papillons blancs et c’est un militant des valeurs de la République.

La Voix Du Nord

 la partie  1 avec les photos est plus bas dans le menu
Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le 3 octobre 2012 dans Organisations

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :